Le muffin « Orange, patate douce, airelles »*

 

P1000646

 

Pour 12 muffins:

 Ingrédients secs :

-  320 g de farine blanche ou semi-complète

-  3 C. à C. de levure chimique

-  40 g de cassonade

-  1 C. à S. de cannelle

-  1 C. à C. de sel

-  ½ C. à C. de noix de muscade

-  Le zeste de 2 oranges

-  50 g de noix de pécan concassées

-  150 g d’airelles séchées (autrement appelées cranberries)

 

Ingrédients liquides :

-  300 ml de jus d’orange fraîchement pressé de préférence

-  4 œufs

-  250 g de patate douce cuite, pelée, refroidie et écrasée

 

Préchauffez le four à 200°C.

Faites tremper les airelles dans de l’eau bouillante 5 minutes.

Mélangez tous les ingrédients secs sauf les airelles.

Mélangez tous les ingrédients liquides.

Combinez les deux préparations puis ajoutez les airelles. Veillez à ne pas travailler la pâte plus que nécessaire.

Répartissez la pâte dans les moules à muffins.

Faites cuire les muffins 15 à 20 minutes pour qu’ils soient fermes, moelleux et bien dorés. Vérifiez la cuisson en piquant une brochette en bois dans le cœur des muffins : ils sont cuits quand elle ressort sèche.

 

P1000659

 

Verdict : Un cocktail d’ingrédients « Santé » qui laisse un peu à désirer côté saveur.

Note : 12/20

 

Ces muffins joufflus arborant une jolie couleur orangée sont selon Bob, parés des plus grandes vertus : à vous teint de pêche et regain d’énergie grâce aux béta carotènes et aux vitamines contenus en abondance dans les fruits et légumes venant enrichir un appareil dénué de toute matière grasse.

Bob nous touche donc droit au cœur en nous promettant une dégustation sans arrière-pensée ni mauvaise conscience. Un régal sans avoir ensuite à passer par la case gym, ne serait-ce pas trop beau pour être vrai ?

Comme souvent mes chers amis, le miracle attendu d’un gâteau combinant complète satisfaction de nos amis nutritionnistes et extrême gourmandise ne s’est pas vraiment produit. On obtient bien un muffin au goût très agréable, le mariage orange – cranberries étant particulièrement réussi, mais la consistance pêche un peu : l’absence totale de matière grasse n’est que partiellement compensée par l’ajout de purée de patate douce, ce qui donne un muffin manquant un peu de moelleux et ayant tendance à se dessécher vite.

On salue les efforts de Bob pour nous assurer des vieux jours en pleine forme, mais force est de reconnaître que ces « muffins santé » sont loin d’être nos préférés.

 

*Recette extraite de l’ouvrage : « Muffins, originaux et authentiques », Les recettes de Bob, Photographies de Akiko Ida, Dans la collection « Petits plats Marabout ».